Dimanche 4 Décembre 2ème dimanche de l'Avent

C'est justement ce dimanche 4 décembre que l'Harmonie municipale avait choisi pour animer sa traditionnelle messe de Ste Cécile. Le sort s'était malheureusement acharné sur le chauffage de l'église qui, réparé deux jours plus tôt, avait décidé de retomber en panne la veille de la messe dominicale. Ne restait plus que l'ardeur des musiciens pour se réchauffer, et eux et nous, ce qu'ils firent avec brio.

"Christmas Classics" (pot pourri de classiques de Noël) en introduction suivi du non moins classique "Oh Jésus que ma joie demeure" du célèbre Jean Sébastien Bach.

Enchainement sur le "Boléro Militaire" de Jacques Devogel suivi de l'"Adagio" du renommé W A Mozart et en fin de célébration "Olimpica" une marche symphonique composée par Giovanni Orsomando.

Un bien joli répertoire tout à fait de circonstance à l'approche des fêtes de fin d'année.

Le pot de l'amitié clôtura cette fête des musiciens à la salle communale.

 

Durant l'après midi c'est Saint Nicolas en personne avec son âne qui arpenta, en distribuant des friandises, les rues de notre village. Cette balade donnait lieu à une collecte de denrées non périssables destinées  la Banque alimentaire.

Une pluie de bonbons et de pièces d'or en chocolat s'abattit sur les enfants (et de très grands enfants aussi mais Saint Nicolas est magnanime !) dès le retour de la troupe place Léon Bocquet.

Un grand chocolat chaud réchauffa tous les courageux qui avaient participé à cette balade solidaire.

 

Pour information : vous pouvez toujours déposer vos dons en mairie, durant toute cette semaine, pendant les heures d'ouverture. Les denrées ainsi récoltées seront acheminées au Port de Santes dans les locaux de la Banque alimentaire.

 


Le salon du livre de cuisine 2016

Cette année le salon du livre était placé sous le signe de la cuisine et pour bien marquer cette thématique quoi de plus naturel que de proposer un concours de tartes sous la haute autorité de la présidente de l'association 'Loisirs et Culture' Mme Maryline Cambier.

C'est ainsi qu'il fallut départager neuf cuisinières et cuisiniers, oui il y avait bien quelques hommes aux fourneaux ce week end. Le jury composé d'amateurs de bonnes choses désignèrent Mme Jacqueline  Vandewiele grande gagnante avec sa superbe tarte amandine (vous lui demanderez vous même sa recette !). C'est ainsi qu'elle se verra offrir un cours de cuisine proposé par un grand chef lillois. Les autres candidats, qui n'avaient pas démérité loin de là, ne sont pas repartis les mains vides chacun se voyant offrir un cabas surprise.

Beaucoup de monde donc en ce dimanche 20 novembre autour des diverses tables pleines à craquer de livres plus intéressants les uns que les autres.

Il y en avait pour tout les goûts : du livre politique des frères Bocquet 'Sans domicile fisc' dédicacé par un de ses auteurs en personne en l'occurence Eric Bocquet, en passant par le cercle historique et sa revue, plusieurs auteurs de livres pour enfants, des BD pour être précis, dédicaçaient également leurs oeuvres. Le gros du contingent livresque était tenu par la libririe 'La ruche au livre' de Wavrin en présence de son créateur M Olivier Barbier aussi membre du jury du concours de tartes.

Une belle tombola, aux nombreux lots, clôtura cette journée culturelle.


Invitation à une balade ...thermique

 En partenariat avec la MEL la commune de Marquillies vous invite à une ballade thermique dès le début d'année prochaine à une date qui vous sera précisée dès que les conditions météorologiques seront favorables (écart de température entre intérieur de la maison et extérieur égal à au moins 20°C)

 

Zoom sur les pertes de chaleur de votre maison

 

Le froid est de retour, c’est l’occasion de vous laisser guider au gré d’une balade originale qui vous donnera des pistes pour faire des économies de chauffage. Votre conseiller info-énergie vous emmène, en groupe, cheminer de maison en maison avec une caméra thermique qui scrute les façades et détecte les déperditions de chaleur.

 

Observez les déperditions de chaleur

 

La Métropole européenne de Lille a mis à disposition de votre conseiller info-énergie une caméra qui intéressera tous ceux qui veulent constater et comprendre par où s’échappe la chaleur d’une habitation. Pourtours des fenêtres, des portes, des toitures, des murs, la caméra inspecte tous ces endroits par lesquels la chaleur est susceptible de s’échapper. Elle décèle les ponts thermiques, points du bâti où la barrière isolante est rompue, et les fait apparaître en couleur sur une image.

 

 

Parlons solutions !

La balade est aussi l’occasion d’échanger sur les solutions possibles pour limiter ces fuites et économiser l’énergie dans le logement. Même si elle n’a pas pour vocation de se substituer aux expertises énergétiques proposées par les bureaux d’études, elle permet de faire le constat des économies d’énergie possibles. Votre conseiller info-énergie est également présent pour vous éclairer sur le triptyque des solutions en la matière : l’isolation, l’étanchéité à l’air et la ventilation.

C’est de saison !

Par temps sec, les températures hivernales sont optimales pour le bon fonctionnement de la caméra : la façade d’habitation est chauffée et l’écart de température entre l’intérieur et l’extérieur est significatif. Votre conseiller privilégiera les maisons aux façades ombragées et à l’abri du vent pour un résultat encore plus probant. Le moment est donc bien choisi pour faire le constat des pertes de chaleur. Participez à cette balade d’hiver en attendant le printemps et, peut-être, la réalisation de travaux pour un logement énergétiquement plus performant.

 

Renseignez-vous auprès de votre conseiller info-énergie ou sur le site Internet http://www.maisonhabitatdurable-lillemetropole.fr/home.html

Contactez votre conseiller info-énergie pour toute information et inscription (c'est gratuit !) :

 

Adrien BOUQUET

06.87.95.80.14

eie.weppes@mres-asso.org

 

Vous pouvez vous inscrire par téléphone ou en envoyant par sms ou par e-mail votre :

nom / prénom / adresse / téléphone / e-mail /

aux coordonnées ci-dessus.

Inscription également en mairie de Marquillies

 

Vous serez recontactés quelques jours avant la tenue de la balade. Seules les conditions météo détermineront la date de balade la plus propice pour effectuer les meilleurs prises de vues.


Dimanche 13 novembre 2016

Ce dimanche 13 novembre a été l'occasion pour deux associations de réaliser deux manifestations simultanément. Le public pouvait se rendre soit à la bourse aux jouets et vêtements organisée par l'APE, soit à la journée des peintres organisée par les 'Barbouilleux'. La plupart des visiteurs en profitèrent pour rendre visite aux deux associations.

Sur les stands de l'APE, salle Mandela, pas moins d'une trentaine d'exposants présentaient jeux, jouets et vêtements pour bébés et enfants. De quoi faire le bonheur des enfants de tous âges à quelques semaines de Noël.

Salle communale toute autre ambiance. Là étaient réunis quelques dizaines de peintres des environs qui exposaient leurs oeuvres aux nombreux visiteurs. Là aussi de nombreuses possibilités de cadeaux artistiques.

Un beau dimanche de manifestations réussies.


Cérémonie du 11 novembre

Le lundi 11 novembre 1918, à 5 heures du matin, une délégation allemande conduite par le député Erzberger signe l’armistice dans le wagon du général Foch, stationné dans la clairière de Rethondes, en forêt de Compiègne. Il prend effet le jour même à 11 heures.

 

C'est ce même 11 novembre, 98 ans plus tard, face au monument aux morts de la commune, que s'est déroulé l'hommage des marquillois à leurs soldats tombés durant ces quatre années de guerre dévastatrice.

De nombreuses associations, des élus, des habitants se sont réunis fort nombreux pour commémorer cette date anniversaire. L'Harmonie donnait de la solennité à cette manifestation.

Après le traditionnel discours et le dépôt de gerbe par M. Eric Bocquet, c'est en délégation que se sont rendus  élus et  habitants pour honorer la mémoire de cinq poilus enterrés dans le cimetière communal.

A l'issue de cette cérémonie du souvenir une boisson chaude attendait les participants dans la salle des réceptions de la mairie.


La Toussaint

Il est de tradition, en ce jour de Toussaint, de fleurir les tombes de nos parents, grands parents, de nos amis disparus, de tous les êtres chers qui un jour nous ont quittés.

Ainsi des centaines de fleurs ont envahi notre cimetière en ce jour de Toussaint.

Parcourons en quelques allées ...


Vacances de Toussaint à l'accueil de loisirs

Bienvenue chez les Vikings !

 

C'est le thème choisi par l'UFCV, en charge de l'accompagnement des enfants du centre de loisirs, pour animer les vacances de Toussaint.

Débuté ce lundi 24 octobre le centre accueille une soixantaine d'enfants sous l'encadrement d'une directrice et de 6 moniteurs.

Les enfants sont répartis en trois groupes :

- les Louveteaux de 3 à 6 ans qui partiront à la recherche de pépites d'or,  à la découverte du dragon et contruiront un super gâteau viking.

- les Barbouilleux de 6 à 9 ans qui eux assembleront leurs boucliers, créeront leurs casques, ou encore participeront à un défilé style 'fashion viking' !

- les Croods de 10 à 15 ans feront un jeu de piste, du crumble aux pommes, un jeu de commando ou encore des crêpes.

Ce n'est là qu'un aperçu de ce que réaliseront durant cette semaine les 60 vikings en herbe qui, n'en doutons pas, sémeront la terreur dans les rues du village avec leur grand Troc Patate, mais nous voilà prévenus !


Et si on parlait de calamophilie ...

Hein ? Quoi ? Calamophilie ? Une nouvelle maladie vient- elle d'apparaitre ?

Rien de bien grave rassurez vous, mais celles et ceux qui sont passés par la salle communale ce week des 22 et 23 octobre savent maintenant qu'un calamophile est un collectionneur d'objets d'écriture et en particulier de plumes et de porte plumes.

Le CCOE (club collectionneurs d'objet d'écriture) en la personne de M Jean Marc Blanchatte exposait toute une collection de plumes d'écriture toutes plus diverses et ouvragées les unes que les autres. Une autre partie de l'exposition était consacrée à la fabrication des plumes et pour information l'une des usines les plus importante se situait à Boulogne sur Mer et employait jusqu'à 1600 personnes à son apogée (usine Baignol et Farjon). L'usine avait été créée en 1875.Une reconstitution de classe ancienne nous replongeait dans l'atmosphère des années 50.

Le moment fort de cette exposition rassembla une quarantaine de personnes pour la dictée du Certificat d'études, dictée tirée d'une oeuvre de Théophile Gautier. La plus douée des élèves s'en tira avec une seule faute d'ortographe !


Mini remaniement au sein du conseil municipal

Suite à la démission de M.Yves Lefrancq l'été dernier, il fallait réélire un nouvel adjoint aux finances.

C'est au conseil municipal de ce lundi 17 octobre que le conseil municipal a voté.

Par 15 voix pour et 2 abstentions M. Dominique Dhennin a été élu à ce poste. Il était précédemment conseiller délégué à la communication et donc ce poste devenait libre. C'est M. Léonard Kouékam conseiller qui a été élu par 15 voix pour et 2 abstentions.

Il manquait une personne pour atteindre le quota de conseillers (19 conseillers pour Marquillies). C'est Mme Aline Liberge qui a fait son entrée au conseil.

Quelques nominations auront lieu dans les jours qui suivent au sein des commissions notamment les travaux et la culture/animation.

 


Repas des ainés samedi 15 octobre 2016

Cette année encore le repas des ainés a réuni quelque cent vingt anciens de la commune.

Ce repas organisé par la municipalité rencontre toujours un beau succès. Succès qui n'est pas dû au hasard mais à la réunion de plusieurs facteurs.

Tout d'abord la bonne humeur que chacune et chacun amène avec soi ainsi que le plaisir de retrouver quelques voisins, connaissances, amis que l'on avait un peu perdu de vue depuis quelque temps.

Et puis qui dit repas dit menu et victuailles. Et cette année encore la variété et la qualité étaient au rendez vous grâce au savoir faire du traiteur Bôsire de Tourcoing.

Qui dit repas dit aussi service et là aussi nous ne pouvons que remercier notre fidèle équipe de bénévoles qui chaque année se dévoue pour vous servir.

Enfin un bon repas des ainés ne se conçoit pas sans musique et là encore c'est l'orchestre Lou Clark qui nous a servi une atmosphère musicale des plus festive. Chacun a pu se régaler de douces balades comme de rythmes endiablés. Sans compter M le Maire qui a poussé la chansonnette in patois forchémint.

De bons souvenirs ont ainsi été engrangés qui ne manqueront pas d'alimenter les conversations automnales.


Au théâtre ce samedi soir

Ce samedi soir, le tout premier du mois, la troupe Théatr 'âme jouait une pièce d'Yvan Calbérac 'L'étudiante et Monsieur Henri'.

Pour résumer rapidement cette pièce disons que  Monsieur Henri, à cause de sa santé vacillante, ne peut plus vivre seul dans son appartement parisien. Particulièrement bougon, il finit néanmoins par accepter la proposition de son fils Paul de louer une chambre à une jeune étudiante. Loin de tomber sous le charme, Henri va se servir d'elle pour créer un véritable chaos familial…

La mise en scène de cette pièce était assurée par Véronique Wilmot qui dirigeait la troupe composée de Christian Rioty, Nathalie Bollinger, Isabelle Thieffry et Jean-Michel Pérot.

Les décors étaient de JP Leleu et la technique sous le contrôle de Denis Bollinger.

Ce sont environ quatre vingt spectateurs qui ont assisté à cette pièce.


A la découverte du numérique

Avec l'accord de la municipalité de Salomé, au travers de son maire M. Pierre Canesse que nous remercions, ce sont plus d'une vingtaine de Marquillois qui ont été intéressés par une initiation à l'informatique.

Ces futurs informaticiens se sont donc retrouvés Place Louis Bocquet ce samedi 1er octobre pour une découverte du centre multimédia/cybercentre de Salomé.

Deux salles truffées d'ordinateurs, d'imprimantes, de scanners, de matériels divers les attendaient sous la houlette de leur future animatrice Madame Valérie Prévost.

Les groupes d'intérêt se sont formés : découverte informatique, traitement de texte, photos, vidéos ... chacun pouvant amener son propre matériel pour plus d'efficacité.

Si quelques retardataires manifestent l'envie de participer à cette initiation Valérie les accueillera sans problème.

Ce dernier trimestre 2016 est un trimestre de découverte gratuit.

Bienvenue dans le monde du numérique !

 


La fête de la citrouille

Est-il encore nécessaire de présenter la fête de la citrouille qui se déroule chaque année à la même époque Ferme des Mottes au Moisnil ?

Le cru 2016 n'a pas failli à sa réputation : une foule considérable est venue durant ces deux jours de retrouvailles champêtre (re)découvrir les joies des choses simples : la vie à la ferme, ses cultures, ses métiers, ses artisans, ses traditions et bien sûr ses produits.

Il y avait de quoi se restaurer, se divertir, déguster la bière de la ferme, écouter quelques orchestres et bandas,  se former au tri sélectif, caresser les ânes, dévaller des tobogans gonflables, s'essayer aux jeux flamands, s'initier au rugby, regarder les forgerons jouer du marteau, découvrir les nombreuses variétés de citrouilles potirons et autres cucurbitacés, participer à la tombola ... Tout celà dans un esprit convivial et chaleureux.

Ne reste plus qu'à retrouver une météo aussi estivale pour la prochaine édition 2017 !


Baptême en side cars

Ce dimanche 26 avril sous un beau soleil la place Léon Bocquet s'animait sous les vrombissements de curieux engins : des side cars de l'association Porkopanou. Ces side cars emmenaient un ou deux passagers pour un tour d'une vingtaine de minutes sur les routes des Weppes. Belles sensations assurées pour nombre de jeunes et de moins jeunes. Il est à noter qu'un des side cars était un modèle rare : un Ural Scrambler un side d'origine russe édité en une trentaine d'exemplaires pour l'Europe entière dans sa version 2016.


Le rond point de la Poste couleur citrouille


Les journées du patrimoine 2016

Dimanche 18 septembre, le cercle historique, à l’occasion des journées du patrimoine, a invité ses visiteurs à découvrir la place Léon Bocquet.

Ils ont pu être renseignés sur l’origine de cette place, le poète dont elle porte le nom, la mairie, l’église, le monument aux morts et le cimetière qui l’entourent.

Expositions dans la mairie et l’église, mais aussi mini-conférences et visites se sont déroulées toute la journée.

Les historiens en herbe ont pu aussi partir à la rencontre du Marquillies d’il y a 200 ans en déchiffrant un vieux cadastre de 1816 et dans le Marquillies de 1914-1918.

Une visite du cimetière axée sur les 54 enfants du village morts pour la France a permis à tous de rappeler leur sacrifice.

Oui, notre village possède lui aussi un passé et un patrimoine que nous devons valoriser et sauvegarder ; c’est la tâche que s’est fixée le cercle historique qui a édité pour cette journée sa seizième revue encore disponible pour ceux et celles qui la désirent. Pour cela, se rapprocher du Président ou d’un des membres.


Scéance de dédicaces du livre des frères Bocquet

Il fallait s'armer de patience dimanche matin pour approcher de la table où les frères Bocquet dédicaçaient leur livre 'Sans domicile fisc'.

Ce livre qui relate les mécanismes de la spéculation mondiale et préconise les mesures directes et concrètes à prendre pour la France, pour l’Europe, pour le monde.

Beaucoup de monde dans la file d'attente où l'on pouvait croiser Madame Demessine Sénatrice du Nord venu saluer son confrère Eric Bocquet Sénateur maire de Marquillies, Bernard Debreu Député maire de Seclin venu voir son confrère Alain Bocquet Député maire de Saint Amand les Eaux, Philippe Waymel Conseiller Conseiller départemental du Nord maire de La Bassée et bien d'autres élus des communes avoisinantes.


Clap de fin pour la ducasse édition 2016

La ducasse est déjà finie !

Finie certes mais en beauté : par la tombola.

Celle-ci est organisée, comme le rappelait notre maire Eric Bocquet, conjointement par la municipalité, les artisans forains, les associations et les commerçants du village. De quoi mettre en jeu trente trois lots et non des moindres : un téléviseur, deux vélos, une tablette, micro-ondes, lave linge, sèche linge, congélateur, voyages, bons d'achats ...

Tous ces lots ont fait d'heureux gagnants qui conserveront, comme tous les participants aux diverses animations, un très bon souvenir de ce cru ducasse 2016.

Et s'il ne fallait se souvenir que d'une chose ce serait la météo. De mémoire de marquillois personne n'avait jamais vu une température de plus de trente degré à la ducasse !

D'ailleurs à ce propos les anciens du village disaient toujours 'à l'ducase in ralleume chés fux' ce qui en bon français donne quelque chose comme 'à la ducasse on remet le chauffage'.

Ce vieil adage a bien été démenti cette année.

Ne nous reste plus que quelques photos souvenir de ces quatre belles journées.


Un public venu nombreux à la course aux cochons

Le public était venu en nombre assister à ce qui fait l'originalité et le clou de notre ducasse : l'incontournable course aux cochons et son tiercé.

Incroyable engouement pour ces dix "sus scrofa domesticus" plus communément appelé porcs. De vraies vedettes qui ont enthousiasmé leurs fans.

Ce sont des centaines de personnes qui se sont agglutinées autour des barrières de protection qui délimitaient la piste de vitesse de ces mammifères domestiques omnivores de la famille des porcins.

Vitesse étant un grand mot vu le temps mis pour parcourir la centaine de mètres qui séparait lepoint de départ de celui l'arrivée.

Parcours pour le moins chaotique sur ce parcours tortueux, mis en place par une équipe de bénévoles, pour une arrivée mouvementée.

Mais les yeux affutés et aguerris de plusieurs commissaires de course désignèrent les numéros 3-1-8 comme gagnants de cette édition porcine 2016.

A l'heure où ces lignes sont écrites nous ne savons pas s'il y a des gagnants dans l'ordre. Nous vous donnerons plus d'informations dès que la vérification des souches sera effectuée.


Une belle ducasse sous le soleil

Cette année nous sommes particulièrement gâtés par la météo.

Depuis samedi le soleil ne nous a pas quitté et nous nous n'avons pas boudé notre plaisir d'entamer notre ducasse sous une atmosphère digne du Sud de la France.

Samedi après midi ce sont 44 jeunes qui se sont élancés, qui en trottinette qui en rollers ou même en vélo, sur une boucle d'environ 800 mètres dans les rues Rony Coutteure, Boris Vian, Théodore Monod et Besson. Le premier, dans la catégorie des plus agés, a effectué plus de 40 fois cette boucle infernale sous un soleil de plomb durant deux heures de course éprouvante.

Au boulodrome, rue du Rivage, les amateurs de pétanque s'affrontaient en doublette.

Un spectacle impressionnant de chiens d'intervention, au terrain de football sur le coup des 17h, fit l'admiration des enfants et de leurs parents venus nombreux. Trois maitres chiens, de la police municipale d'Oyonnax, firent la démonstration de leurs capacités à maitriser un individu, voire un groupe d'individus passablement violent, à retrouver une personne cachée ... Quelques spectateurs téméraires goutèrent même aux crocs des chiens de défense.

Le soir un magnifique feu d'artifice embrasa le ciel marquillois pour le plus grand plaisir de tous.

Dimanche toute la journée, autres moments de convivialité : la brocante et les manèges.

Dès le matin 7h les rues Léon Bocquet, Chemin Neuf, Anne Marie Javouhey et la rue des Roses accueillaient les premiers bradeux. Aux dires des exposants les affaires furent bonnes et l'ambiance des plus sympathique. Un robot impressionnant et un cracheur de feu vinrent animer ducasse et braderie.

La ducasse n'est pas finie loin de là. Deux temps forts animeront encore ces lundi et mardi de ducasse.

L'incontournable course aux cochons ce lundi et la tombola mardi soir qui cloturera cette édition 2016.

Un grand merci aux bénévoles qui se sont démenés pour assurer et continuer d'assurer l'organisation de cette ducasse.


Forum des Associations

L'an dernier, vers la même époque, le Forum des Associations n'avait pas rencontré un franc succès malgré la présence de nombreuses associations marquilloises. Mais ce désintérêt n'avait pas refroidi l'ensemble des représentants associatifs lors de la réunion annuelle de répartition des salles communales. Elles avaient en effet reconduit cette manifestation dans un bel élan de confiance.

Mais patrata cette année, non seulement le public n'était pas au rendez-vous, mais seules cinq associations avaient fait le déplacement salle Mandela pour exposer leurs activités et se faire connaitre du public.

Il s'agissait de Marquillies en Fête, de l'ASC Ste Geneviève, du Club du Temps Libre, des Barbouilleux et du Cercle Historique.

Alors que faire ? Insister ? Annuler ? Comment procéder pour susciter la motivation associative ?

De nombreuses questions auxquelles il faudra tous ensemble, associations et municipalité réunies, apporter réponses lors de la prochaine assemblée de réservation des salles. Chacun peut d'ores et déjà y réfléchir.


Jeudi 1er septembre : c'est la rentrée !

La rentrée de l'équipe enseignante c'était ce mercredi 31 août.

L'occasion pour Monsieur Lehéricey, directeur de l'école Jacques Prévert, d'accueillir les nouveaux membres de l'équipe enseignante en présence des ATSEM, de Monsieur le Maire et de son adjointe à la Jeunesse ainsi que du personnel administratif de la mairie.

Et ce matin jeudi 1er septembre grand jour pour de nombreux élèves et l'occasion pour les "anciens" de retouver les copains et les copines.

La météo était encore estivale en cette rentrée, et calendrier oblige, elle ne revêtait pas son traditionnel manteau de brume matinale contribuant ainsi à plus de sérénité. Pour preuve un seul pleur était à signaler en milieu de matinée.

C'est ainsi que 186 enfants faisaient partie de cette rentrée scolaire 2016-2017.

Toute cette jeunesse se répartissait de la façon suivante :

En TPS (Très Petite Section) 5 élèves (10 autres attendus en rentrée de janvier)

En PS (Petite Section) 14 élèves. Ces deux sections étant encadrées par Madame Graveline et Madame Joseph

En GS (Grande Section) 27 élèves sous la responsabilité de Madame Plahiers

En PS 7 élèves et en MS (Moyenne Section) 24 enfants dans la classe de Mesdame Dufrenoy et Cuignez

En CP (Cours Primaire) 23 élèves dans la classe de Madame Bosseman

En CE1 (Cours Elémentaire 1ere année) Madame Garin et 19 élèves

En CE2 24 élèves dans la classe de Madame Geloen

En CM1 (Cours Moyen 1ère année) 20 élèves dans la classe de Mesdames Limousin et Minne

En CM2 Monsieur Morel et ses 23 élèves

Certains enseignants travaillent à mi-temps ce qui explique que parfois un duo s'occupe de la même classe.

Bonne rentrée à tous !

 


Marquillies à l'heure de la deuxième guerre mondiale

C’est comme un cours d’histoire, mais en (encore) plus vivant. Samedi, une cinquantaine de véhicules ont parcouru les Weppes, dont Marquillies, avant de s’installer pour le week-end à Wavrin. D’époque ou non, les Jeep, Dodge, motos... des amis de l’Oliver Group racontent toutes un peu de la Libération.

Retrouvez l'Oliver Group ici.

 


La baisse des dotations de l'état

 

"Baisse des dotations : une si longue histoire ..."  titre cet article de lagazettedescommunes.com paru très récemment.

En cette fin de vacances il n'est pas inutile de rappeler à quoi s'attendre, à la rentrée et au-delà, du côté des dotations de l'état aux communes.


Braderie du 'Tropical'

C'est toujours en tout début août que le café 'le Tropical' organise sa braderie d'été et cette année cela tombait le dimanche 7 août. Une bonne occasion d'amener un peu d'animation dans le village en cette période de grandes vacances où beaucoup de monde déserte nos contrées.

Dès le matin 7h de nombreux badauds déambulaient autour des stands des cent vingt bradeux venus du village et bien au-delà. Le soleil était de la partie ce qui fait qu'à défaut d'avoir fait l'affaire du siècle,  chacun est reparti avec un joli morceau du soleil marquillois !


La République debout et unie!

 

La barbarie aveugle a une nouvelle fois frappé notre pays.

Les mots pèsent peu face à une telle horreur.

 

En s'attaquant à un prêtre dans une église le terrorisme a franchi un pas de plus dans l'horreur. Nous exprimons ici notre effroi et notre entier soutien à la communauté catholique touchée en plein coeur.

 

L'assassinat du prêtre Jacques Hamel à Saint Étienne du Rouvray pendant son office dans son église est un crime abominable, nos pensées vont à sa famille et à ses proches.

Face à cette nouvelle tragédie notre pays est confronté à un immense défi, vaincre Daech, assurer la sécurité pour nos concitoyens dans un état de droit, faire grandir dans notre société les valeurs de solidarité et de progrès pour tous.

L'heure n'est pas aux vaines polémiques mais à un large débat public pour laisser place au discernement, à la connaissance et à la compréhension. Il en va de la cohésion même de notre société.

 

Eric Bocquet

Sénateur-Maire de Marquillies.


En route pour la Panne

Dimanche 24 juillet : jour de départ pour la balade à la mer de l'été.

Cette année c'est une petite trentaine de voyageurs qui ont pris le départ pour une belle journée à la mer. De plus la météo, en ce beau dimanche de fin juillet, était propice à ce genre d'escapade estivale et à ce prix là pourquoi se priver !


Fête du CLSH

Cette année, pour des raisons de calendrier, les animateurs du CLSH ont quelque peu avancé la fête de clôture du CLSH à ce vendredi 22 juillet. Mais cette avance ne nous a pas privé d'un magnifique spectacle de danse, animation, théatre sur le thème du fantastique et des sorcières.

Les enfants se sont surpassés pour offrir à leurs parents et amis de magnifiques scénettes dans une salle communale chaude comme un spectacle de Rihanna au stade Pierre Mauroy !

Heureusement le pot de l'amitié, qui concluait ces prestations scéniques, permit aux uns et aux autres de se rafraichir.

Le centre continue son activité jusque la fin de ce mois de juillet.


Information importante de la gendarmerie

Information concernant la détention d'armes à feu suite aux douloureux évènements de Nice

 

Nous constatons que beaucoup de personnes détiennent à leur domicile une arme à feu qu'elles ont héritées, reçues en cadeau, achetées plus ou moins légalement. Généralement, il s'agit de personnes âgées qui tiennent à ce souvenir "encombrant".

Toutes les armes à feu (y compris les armes de chasse) doit être détenues avec une autorisation préfectorale. Or nous constatons régulièrement que des armes sont en possession de particuliers sans les dites autorisations.

Il peut y avoir plusieurs conséquences : ces armes peuvent être volées et utilisées lors d'actes de délinquance, elles peuvent malheureusement être utilisées par une personne voulant mettre fin à ses jours, un accident lors de la manipulation peut être dramatique et enfin le détenteur peut faire l'objet de poursuites pénales pour détention non autorisée d'arme à feu.

 

La gendarmerie effectue toutes les démarches administratives pour régulariser ces situations et ce gratuitement.

 

Nous rédigeons les actes administratifs et nous faisons procéder à la destruction de ces armes sans conséquence pour les personnes si elles viennent spontanément les remettre.

 

Je tiens à vous remercier dans ces périodes difficiles où nous sommes très sollicité.
Très respectueusement
Capitaine Lecocq


 

 

 

 

 

C’est le propre du barbare de détruire ce qu’il ne peut comprendre.


Arthur Charles Clarke.


Festivités du 13 juillet

La météo se montrant un peu plus clémente en début de soirée, c'est vers 21 heures que le cortège de flambeaux emmené par l'Harmonie municipale s'élançait de la salle communale pour un tour de village passant par les rues du Moulin, Leon Bocquet, Chemin Neuf, Théodore Monod, du Touquet, Joliot Curie, le L'Arbre de Paradis et rue de Verdun pour reboucler salle communale.

Cette traditionnelle retraite aux flambeaux fait toujours autant la joie des enfants puisqu'une cinquantaine d'entre eux participaient au défilé accompagnés des parents et amis.

De retour à la salle l'orchestre Lou Clark nous attendait pour continuer la fête en dansant.

Saucisses, merguez et frites, préparées par les bénévoles de Marquillies en Fête, étaient prêtes pour reprendre des forces après cette longue promenade.


Le centre de loisirs été 2016 : c'est parti !

Avec une fin d'année scolaire se terminant un mardi soir il ne restait qu'une journée aux animateurs de l'UFCV pour préparer l'arrivée des jeunes participant aux activités du CLSH.

Défi relevé puisque l'accueil, dès le jeudi matin, était prêt. Deux jours de rodage les jeudi et vendredi dernier et c'est reparti pour une semaine de loisirs.

Ce sont 115 enfants répartis en trois groupes (les 3-6 ans, les 6-11 ans et les ados) qui profitent ainsi des animations et des installations mises à leur disposition.

Les 3 6 ans sont au nombre d'une trentaine , les 6-11 ans forment le gros des troupes 70 enfants environ et les ados sont au nombre d'une vingtaine.

14 animateurs pour encadrer tout ce petit monde supervisé par un directeur.

Au programme de très nombreuses activités : sel coloré, grands jeux, travaux manuels, création de masques, piscine, camp de camping à Fourmies pour les ados et plein d'autres choses.

Chaque soir les parents peuvent, en revenant récupérer leurs enfants sur le coup de 17h20, assister à l'Histoire à épisodes qui met en scène quelques animateurs durant une bonne dizaine de minutes.

Bonnes vacances à tous et nous ne manquerons pas de vous informer sur nos jeunes durant ce mois de juillet

 


Pour retrouver les plus anciennes actualités c'est ici :

de la plus récente  1 - 2 ... à la plus ancienne  4 - 5 ...

1 2 3 4 5 6 7 8 99
10